Extrait, Margaret Dearing/Bruno Fontana/Maxime Touratier. Du 18/03 au 9/04/17, Résidence 87, Paris

Extrait, exposition de Margaret Dearing, Bruno Fontana et Maxime Touratier
Vernissage le samedi 18 mars, exposition du 18 mars au 9 avril 2017

Résidence 87
87 rue Secrétan 
75019 Paris

Une proposition de Maxime Touratier

SATELLITE SPIRIT # 1 PARIS - ANTIQUE FUTURE- 08.12.16 - 11.12.16

--------------------------------- 
SATELLITE SPIRIT # 1
PARIS - 08.12.16 - 11.12.16
---------------------------------
La première édition de SATELLITE SPIRIT a pour volonté de mettre en avant le travail des jeunes galeristes. C'est un espace d'échanges et une grande exposition collective, où tous les acteurs de l'art, du jeune collectif au grand collectionneur, viennent se rencontrer autour de ce projet collaboratif inédit. Fondée par les galeries parisiennes Simon CauValerie Delaunay, Progress (Anne-Françoise Jumeau) et Under Construction Gallery (Mireille Ronarch), SATELLITE SPIRIT est un jeune salon indépendant. 

La première édition de SATELLITE SPIRIT se tiendra du 8 au 11 décembre prochain, à l'espace Marais Marais, rue de Beauce, à Paris et prend la forme d'un lieu d'échanges et d'une grande exposition collective.

Une grande exposition collective : ANTIQUE FUTURE
ANTIQUE FUTURE est placée sous le commissariat de Théo-Mario Coppola, curateur indépendant, qui invite chaque galerie à présenter un ou deux artistes. Les cimaises habituelles sont ici abandonnées au profit d’un projet collaboratif. L’exposition ANTIQUE FUTURE propose une réflexion sur les esthétiques contemporaines. Les artistes participants interrogent notre monde à la lumière des cultures du passé et des archives de l’Histoire.

_ _ _ 
association SATELLITE SPIRIT – contact@satellitespirit.com
Contact presse : Simon Cau - +33(0)6 30 85 03 36
Salon : 5 bis rue de Beauce - 75003 PARIS

Caillou 6/10-5/11/16 Progress Gallery, Paris

GG test

Soyons clair : le rien est un abus de langage. Etymologiquement il désigne tout le contraire du sens qu'on lui donne aujourd'hui. Et, de fait il semble intéressant de s'interroger sur l'instabilité de sa définition. Instabilité que tout un chacun est capable de définir, ou non, lorsqu'on lui demande ce que peut-être rien. Elle n'est ni une impasse, ni une impossibilité. Au contraire, elle est une invitation à projeter. Caillou, brindille, nuage, cendre, c'est l'informe, le laissé-pour-compte, l'insaisissable, ce peu de chose que l'on appelle rien, qui nous interpelle et qui seront les différents opus de ce cycle. Comment prendre en compte ce rien, choisir, ou pas, de le sublimer, et d'en donner une définition ? A travers quatre expositions nous souhaiterions pouvoir tirer quelques enseignements, quelques images tenaces et d'autres métaphysiques, peut-être – par ses vides, ses pleins, Le cycle du rien est une expérimentation. Il tentera de définir cette chose-là que l'on écarte parce qu'elle apparaît le plus souvent comme être d'aucune utilité. Pourtant, il nous semble que le rien est bien un support possible à quelques projections. Qu'il est un Étant possible.
Pour ce premier opus, ce qui nous intéresse dans le caillou, c'est qu'il est une matière basse, extraite des sols tempétueux. Un déchet, d'apparence inutile qui lorsqu'il devient utile, lorsque l'on s'en empare,  prend une autre dimension, rentre dans une nomenclature, devient un support — passant, serions nous tentés de dire, du déchet à l'état précieux. Ainsi fait, il devient signifié. Il n'est alors plus ce je-ne-sais-quoi. Il est donc curieux que sa non-valeur intrinsèque pousse la plupart de ceux qui s'en emparent à vouloir le faire entrer dans une définition plus noble. Lorsque le formalisme cherche à supplanter l'informe. Dans tous les cas, il nous a semblé intéressant d'interroger le caillou, et ses définitions, tant nous n'arrivions par à cerner avec exactitude ce qu'il peut être. Pour ce faire, nous avons demandé à sept artistes, venant d'horizons différents, de nous offrir une réponse sur ce que peut être le caillou en tentant de ne pas lui donner un autre statut que celui auquel il appartient, pour eux. 
La sélection des artistes nous est apparue évidente. Tous, ont un rapport agissant à la matière, et tous ont utilisé le caillou dans leur travail. A chacun nous avons demandé une œuvre ou une série d'œuvres originales, créées pour l'occasion.

Alexandre Mare

DP2F 24/09-30/10 Galerie Jeune Création

Summer group show

Summer Group Show #2,  du 30/06 au 03/07
Galerie Jeune Création à Paris



Délitements - La couleuvre/ exposition personnelle de Margaret Dearing / vernissage le vendredi 12 février 2016 de 18h à minuit. Exposition jusqu'au 10 avril 2016

La Couleuvre est heureuse de vous inviter au vernissage de l'exposition personnelle de Margaret Dearing le vendredi 12 février 2016 de 18h à minuit.

Dans la livrerie vous pourrez découvrir ou redécouvrir le travail d'Eric Provenchère.

L'exposition sera visible jusqu'au 10 avril 2016.

La Couleuvre est ouverte du vendredi au dimanche de 15h à 19h et se trouve au 15bis rue Parmentier à Saint-Ouen, métro Garibaldi.

concentré sans raison une seconde de trop # 2 avec Timothée Schelstraete, du 7 au 28 novembre 2015, Progress Gallery, Paris. Vernissage le 7 à partir de 19h.

Suite à "concentré sans raison une seconde de trop # 1"
le 30 mai dernier à Clovis XV, Bruxelles,
PROGRESS GALLERY invite, dans le cadre de sa programmation DIALOGUES, Margaret Dearing et Timothée Schelstraete à poursuivre l'expérience de l' exposition commune.

L’inachèvement comme forme,
par Marion Delage de Luget

Margaret Dearing et Timothée Schelstraete partagent une même inclination à travailler par extraction, par découpage, s’attachant à toujours rendre le caractère partiel de cette saisie. En suggérant la continuité vers un espace off ou, à l’opposé, en dissociant de façon drastique un seul élément du tout, chacun dit ce hors-champ, véritable procédé de mise en forme. Et jusque dans leur choix d’accrochage, lequel reprend en toute logique cette méthode de composition fragmentaire : sur le pourtour de la galerie les pièces s’étagent de part et d’autre d’une ligne à mi-hauteur du mur, délaissant exprès l’horizon, amenant à considérer tableaux, photographies très en hauteur ou près du sol, quitte à contrarier les angles de vue – plongées, contre-plongées appuyées – des œuvres. Tout pour contrecarrer un ordonnancement systématique ; l’enjeu de cette rencontre résidant, a contrario, dans la capacité que ces deux artistes ont de faire somme par divers modes de l’interruption. Tout pour échapper à une lecture linéaire, c’est aussi la condition pour s’abandonner à cet inachèvement qui hante leurs images.

Progress Gallery, 4 bis passage de la Fonderie, 75011 Paris, France

Slick Art Fair, 10e Edition, avec la Progress Gallery du 21 au 25 octobre 2015

Pont Alexandre III, Port des Champs-Elysées, 75008 Paris, France

DANS LE CADRE DE LA NUIT BLANCHE 2015 Jeune Création s’associe à la mairie du 11e arrondissement pour proposer l’exposition : « UN JOUR SANS FIN »

Samedi 3 octobre à la Mairie du 11e arrondissement, de 18h à 2h du matin.

Avec :

Steeve Bauras
Kevin Cadinot
Jérémy Chabaud
Margaret Dearing
Johan Decaix
Edwin Fauthoux-Kresser
Carine Klonowski
Anaïs Leroy
Jérôme Pierre
Dimitri Robert
Julien Saudubray
Julie Savoye
Kevin Senant
Géraud Soulhiol
Rémi Uchéda

Projection des sélectionnés au prix QPN le samedi 10 octobre à partir de 14h30 à Trempolino Nantes

concentré sans raison une second de trop - avec Timothée Schelstraete / samedi 30 mai, Clovis XV, Bruxelles

concentré sans raison une seconde de trop

Cette exposition est l’occasion pour nous de mettre en relation des images choisies dans nos productions. Celles-ci révèlent une attention portée à des choses apparemment insignifiantes et banales qui, tout d'un coup apparaissent, déjà-vues et inconnues, jamais tout à fait appréhendées. Jouant avec les échelles, confrontant représentations de fragments d'objets, de corps ou de l'environnement construit et du paysage, il s’agit du balbutiement d'une fiction-énigme à partir du hors-champ des images, suggérant l'avant ou l'après d'un événement dramatique inconnu ou un espace potentiellement menaçant ou inhabitable.

Margaret Dearing
Timothée Schelstraete

festival méta avec Hortense Soichet

Du 27 Mars au 19 Avril META editions présente la première édition de META festival.
http://www.metafestival.com/

MARGARET DEARING HORTENSE SOICHET - le 9 avril de 17:00 - 22:00

Les deux photographes Margaret Dearing et Hortense Soichet exposent ensemble à l'occasion du META Festival. C'est une proposition à deux voix, deux regards, sur la représentation de l'habiter par la photographie à partir d'une double projection, qui donnera à voir une relecture du travail de chacune dans son ensemble.
Si Margaret Dearing s'interroge sur les relations entre l'homme et l'espace construit et modifié à son intention, Hortense Soichet travaille sur la représentation des modes de vie en photographiant notamment les espaces domestiques, en se nourrissant de rencontres et d'échanges avec les habitants. Cet événement sera l'occasion de confronter deux démarches photographiques qui prennent des formes distinctes, tout en étant habitées par des interrogations communes.

galerie laurent mueller
75 rue des Archives, 75003 Paris, France

Exposition Ici à la progress gallery du 7/3 au 11/4 2015

avec l'aide à la première exposition du Centre national des arts plastiques

Progress Gallery
4 bis passage de la Fonderie
75011 Paris
code: 1936B

http://www.progressgallery.com

Exposition Points de coïncidences du 6 au 29 novembre à la galerie Jeune Création

L’exposition Point de Coïncidences à la galerie Jeune Création rassemble différentes représentations de la montagne.
Carla Andrade se nourrit d’une réflexion sur le vide en conjurant l’absence, l’invisible. Allison Blumenthal tente d’évoquer les couches intangibles, à la fois théoriques et métaphoriques que nous attribuons aux espaces. Margaret Dearing propose une fiction qui suggère différentes temporalités et rythmes de désagrégations dans le paysage. Julien Lombardi aborde le paysage comme un terrain d’expérimentation et explore sa dimension plastique et sa capacité à se transformer.trib

Exposition Confort Moderne/Clovis XV à Bruxelles

Pour l’ouverture du  Clovis XV, le collectif Idiom adopte le principe d’invitation aux artistes de son entourage, sollicités pour déposer une œuvre et participer  à l’exposition « Confort moderne ».

Faire une première exposition consisterait alors en une mise en regard de la diversité des médiums employés qui constituent la scène actuelle.
Penser la construction d’un espace par les œuvres qui le composent.
Pas de thème directeur, les artistes ont carte blanche.

De cet appel à participation résulte un accrochage composite,  impertinent où, à la manière d’une contagion, s’entrechoquent dessins,  installations, peintures, vidéos, photographies.
Un aperçu de la création, qui ne blâme pas sa mixité, mais qui l’assume  quitte à créer des rencontres inattendues entre des œuvres, et des artistes .

Exposition Nature(s) à la Galerie Lab Artyfact du 12 septembre au 22 novembre 2014

Exposition Nature(s) à la galerie Lab Artyfact du 12 septembre au 22 novembre 2014

Avec Ruben Brulat, Margaret Dearing, Laurent Deglicourt, France Dubois, Magda Hueckel, Ilka Kramer, Claire Laude, Douglas Mandry, Didier Ohayon, Fabien Piot, Geneviève Roy, Yannick Valet et Peter Wiklund

Galerie Lab Artyfact : 9 rue Forest, Paris 18 ème, métro place de Clichy.
Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 19h, le samedi de 14h à 19h.

Poppositions au Dexia Art Center, Bruxelles avec Jeune Création, du 24 au 27 avril 2014

Jeune création 2013, le 104, Paris

Et pour matériaux les standards

kurt-forever présente


ET POUR MATÉRIAU, LES STANDARDS

cyril aboucaya
glen baxter
vincent busson
christel conchon
margaret dearing
ariel fleiszbein
benoît géhanne
nicolas guiet
jean-françois leroy
miquel mont
vbg
9th ward marching band

exposition du du 4 avril au 29 mai 2013,
à La Permanence, 7 rue de l'Abbé Girard, Clermont-Ferrand
tous les mercredis de 14h à 19h, ou sur rendez-vous / 06 99 67 42 46

vernissage le mercredi 3 avril 2013 à partir de 18h00,
ouverture du 2° volet le 17 avril à 14h
ouverture du 3° volet le 11 mai à 14h
ouverture du 4° volet le 22 mai à 14h

www.artistesenresidence.fr
www.kurt-forever.com